Retour Programme

Reconversion des friches : un enjeu majeur de relance, de sobriété environnementale et de résilience territoriale

La transition écologique comme modèle de transformation de nos modes d'organisation décline de nombreux objectifs et volets d'action. Parmi lesquels, la lutte contre l'étalement urbain et l'artificialisation des sols qui nécessitent de privilégier la réhabilitation et la reconversion d'espaces déjà bâtis. Dans ce contexte, la reconversion des friches est un enjeu important alors que la France compte 2 400 friches industrielles (certaines estimations vont de 4 000 à 10 000), couvrant entre 90 000 et 150 000 hectares du territoire national. Ces données n'intègrent pas les autres formes de bâtis en friche, administratif et commerciaux. Face au succès du fonds friches à la disposition des collectivités, il convient d'éclairer le fonctionnement du dispositif, les modalités de reconversion d'une friche et les projets de transformation qui doivent appréhender en mont les usages futurs et les nouveaux occupants.

Lab Territoires résilients - Pavillon 4

-

  • Type - Conférence
  • Espaces verts, génie écologique et végétalisation
  • Reconversion des sites et bâtiments, réhabilitation des sols
  • Préservation des milieux, des espaces naturels et de la biodiversité

Organisé par : CEREMA - UPDS - FNAU

Intervenant

  • Cécile DIGUET

    Directrice de la planification et de l'urbanisme à l'Institut Paris Région - Agence d'urbanisme d'Ile de France

  • Franck MEYER

    chargé de mission - UPDS (union des professionnels des sols)